Bon, j arrete ce boulot

Bon j’ arrive a saturation, marre de ce boulot.On avait un boulot de reve, on etait les rois du monde sur nos vélos dés le matin, nous vivions au rythme de la ville.

On gagnait de quoi vivre, payer ses factures, se payer de la viande, s’acheter un trek emonda, faire 15000km/an sur strava.

Je vivais de cette passion.Deliveroo me l’a pris et a tout detruit.

Adaptant un tarif sans papiers a tout le monde..

Au premier confinement on avait droit a des aides, on sentait que ce gouvernement, mettait notre santé au premier plan, je m’attendais a ce que deliveroo ait la bonne idée de fermer le service, mais non, ils ont fait du forcing, pour continuer d exploiter les coursiers, soit disant aider les restaurants, mais en fait c’était pour faire du fric, peu importe les coursiers et que leur santé y passe, voir leur vie.

Un paquet de coursiers se sont confiné et ont survécu grâce aux aides covid19.Mais voyant ceci deliveroo instaura le free shift.Vague de coursiers necessiteux de tout bord investirent le terrain…En depit de leur santé..

J’ai repris en mai-juin, ça tournai bien.

J’ai respecté chaque procédure de livraison sans contact a chaque fois.

99% des restaurants se foutent royalement des procédures sans contact, car il n’y a aucun controle.M’obligeant a toucher les commandes, voila pourquoi les plateformes fournisent du gel hydroalcoolique ! Une fumisterie bien organisée…

J’ai bien bossé jusqu’en septembre ou des le debut du mois les tarifs étaient merdiques.Et le sont resté, me coupant toute motivation.

Il me restait plus qu’à bosser les weekends ou il y avait des bonus de 3€/commande de 18 a 20 pour les périodes de couvre feu et confinement.

Avec l’algorithme de batard de deliveroo moins tu bosses, moins t as de commandes

Puis vint le confinement, j’ai choisi de preserver mes proches et ma santé, livrer un burger a un bobo n’est pas une priorité par rapport à ma santé.

J’eu la surprise de constater un mise en avant des plateformes depuis le covid19 en mars.
J’ai fait mes demandes d’aides, elles m’ont ete refusé, faute de secteur alors que l’aide etant etendue a tout secteurs.

Pour ensuite me refuser l’aide pour cause de rib, mon comptr revolut ayant ete transféré cause brexit en Lithuanie.Comme je n’ai donc pas encore reçu ma déclaration de revenus je n’ai donc pu declarer ce compte a la DGFIP.

L’aide ma ainsi ete refusé.Coup du gouvernement ? Des plateformes pour nous forcer a bosser? Entente gouvernement et plateforme a couo de lobbyisme…

Marche ou creve…

Toujours est il que j’en peux plus de ce taf.Etre traite comme des sous merde par les restaurants, mon taf c est de livrer, pas d’attendre! C est marqué ou dans lon contrat que je dois assumer votre manque de professionnalisme !

Puis les clients, ces malheureux qui se font livrer littéralement le covid19 a domicile, les procédures ne sont jamais respectées, c est de la putain de poudre aux yeux,. Des protocoles juste mis en place par principe pour continuer de bosser et faire semblant alors que la plupart des gars respectent même pas leur contrat à la base.

Deliveroo est au courant de tout.Video a l’appui et ils ne font rien.ils encaissent le cash.Virent des anciens sous pretexte bidon.Tout est pourrit.

Deliveroo, resto, livreur… Ça va droit dans le mur.

La seule façon de gagner de la tune avec deliveroo en 2021 c est les prud’hommes.On a subit un paquet de trucs hors contrat et droit du travail.

Tout ce que j’ai gagne en 4 ans c est un dos pété, des douleurs aux guiboles car elles se reposaient jamais cause l’obsession des shift…

Pas de protection en cas de covid,donc 0 revenus.Presque rien en cas d’accident, ce qui peut arriver tout les jours.

De la précarité sur toute la ligne.

Pas de respect.

Entente avec gouvernement a coup de lobbying.

J’ai ma dose.

Bon courage a ceux qui vont s’y mettre bientôt vous serez payé en code de réduction au moins vous aurez pas a payer l’URSSAF…. Et encore….

Au fait deliveroo, quand on sait très bien ce qui se passe et qu’on fait semblant de pas voir ou savoir, c est etre coupable par omission volontaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :